Événements

Event Information:

  • mar
    17
    Avr
    2018

    Conférence « Le vidéomilitantisme de L214 : une critique de l’industrie de l’élevage et de l’abattage »

    10 h 30Local 4061 Ringuet | UQTR

    En février 2016, l’association de lutte contre la maltraitance animale L214 - alors quasi inconnue - publie sur Internet une courte vidéo de 4 minutes tournée en caméra cachée dans un petit abattoir du sud de la France. On y voit des employés maltraiter les animaux. Les installations ne sont manifestement pas adaptées. L’impact médiatique de cette vidéo est sans précédent. La question des abattoirs (et mécaniquement celle de l’élevage) s’installe dans le débat public autour des trois grandes problématiques qu’elle recoupe : les conditions de vie des animaux, les conditions de travail des employés et l’industrialisation de l’élevage et de l’abattage.

    Cette intervention revient sur la relation ancestrale que le processus d’industrialisation entretient avec l’exploitation animale, sur la place centrale de la question alimentaire dans la construction d’une identité culturelle et sur l’importance de la vidéo comme moyen de fabriquer de la preuve dans un contexte d’« alignement des cadres » (succession de crises et modifications des comportements des citoyens).

    Michaël Bourgatte est enseignant-chercheur à l’Institut Catholique de Paris. Spécialiste du cinéma et de la vidéo, on lui doit plusieurs publications sur la circulation et la réception des images (Le cinéma Utopia à Avignon. Une histoire de militantisme culturel et politique, Ed. Warm ; « Le cinéma d’Art et Essai : un label de la qualité institutionnelle mis à l’épreuve de l’expertise ordinaire » In Communication & Langages, n°174 ; « Être à la fois public et non-public. Quand le public des salles de cinéma Art et Essai est non-public des films Art et Essai » In Loisir et Société, vol. 32-1), notamment en contexte numérique (Le cinéma à l’heure du numérique. Pratiques et publics ; Innovations pédagogiques et usages pédagogiques de la vidéo. No 46 de la revue Eduquer|Former ; « Enjeux socioculturels de la technique au cinéma » In Communication & Langages, n°181). Il engage aujourd’hui un travail dans le champ du militantisme vidéographique en ligne.